Accueil > Entrainement vélo > 8 astuces pour l’entrainement sur home trainer

S’entrainer sur home trainer :
8 astuces pour réussir ses séances

Le home trainer est incontournable pour optimiser son entrainement cycliste. Découvrez 8 astuces pour réussir vos séances.

home trainer entrainement

Le home trainer est un excellent outil pour s’entraîner durant l’inter-saison. Ses atouts sont nombreux.
Parmi les sportifs que j’entraine certains sont sur leur home trainer plus de 4 mois par an.
Les capacités athlétiques peuvent être largement améliorées mais quelques fondamentaux s’imposent.

 

Comment se motiver et rendre les séances d’entrainement sur home trainer moins ennuyeuses ?

Il convient de se projeter, afin d’élever votre degré de motivation.
Voici quelques pistes : imaginez-vous participer à un stage cycliste en étant en pleine forme, ou bien gravir un col mythique sans être en souffrance…
Votre imagination doit être votre catalyseur de bien être et de motivation.

 

Par manque de temps en semaine, peut-on se contenter de séances sur home trainer uniquement le week-end?

Tout dépend de votre niveau de pratique et d’exigence de forme. Si vous êtes un(e) cycliste confirmé(e), il faudrait envisager 1 à 2 séances supplémentaires dans la semaine.

Une pratique éparse ne peut produire suffisamment d’effets physiologiques. Si vous pratiquez épisodiquement le vélo, vous pouvez dans ce cas réaliser des sessions uniquement le week-end.

 

Est-ce problématique de transpirer beaucoup lorsqu’on s’entraine sur un home trainer?

Une sudation trop importante entraîne de grandes pertes d’oligo-éléments, ce n’est pas bon.
 Il serait judicieux de vous équiper d’un ventilateur, ou bien vous installer dans une pièce moins tempérée.

 

Est-il intéressant de faire des séances de home trainer très intenses ?

Les fondamentaux de l’entraînement sportif et cycliste suscitent de construire des bases solides : muscler le coeur, améliorer les capacités ventilatoires, acquérir une meilleure fréquence de pédalage…
En étant toujours dans des intensités hautes, vous procédez à l’envers, en fractionné. Vous puisez dans des réserves que vous n’avez pas encore construit.
Le côté positif de vos séances existe tout de même : vous évacuez votre stress et évitez de vous « dieséliser ».

 

Peut-on faire son entrainement sur home trainer tard le soir?

Oui mais évitez des sessions trop intenses, néfastes au retour au calme et à l’endormissement.

 

Se mettre devant une télé pendant son entrainement vélo sur home trainer ?

Je ne conseille pas. Vous allez focaliser sur l’écran, et par ce fait, occulter la séance que vous avez entrepris.
Il est important de se concentrer sur des aspects techniques de votre séance, votre position sur le vélo (avez-vous pensé à effectuer une étude posturale vélo ?), sur votre motivation, votre ressenti…
Le fait d’exécuter une session en la considérant comme une ‘ corvée ‘ n’est pas constructif.

 

Une séance de home trainer tous les jours, est-ce recommandé?

Si vos séances sont bien ordonnées, il n’y a aucune contre-indication à en réaliser chaque jour.

Evitez toutefois des séances trop longues ( plus de 90 minutes). Préférez scinder vos séances en deux ( matin et soir )

 

Le bikking en salle de fitness, peut-il être comparable à des séances de home trainer pour l’entrainement cycliste ?

Les séances de bikking ne sont pas de « bonnes » séances d’entraînements pour diverses raisons:

  • Vous êtes sur un vélo inadapté.
  • Les cours sont organisés pour évacuer le stress, et non pour produire des efforts constructifs.
  • Vous sautillez sur la selle par une cadence trop importante…

Pierre Miklic

Pierre Miklic coach velo

L'auteur de cet article, Pierre Miklic, est coach vélo route et VTT et consultant dans l'univers du cyclisme