Le Laos en 12 étapes cyclistes

Compte rendu du voyage au Laos organisé par Sport Azur du 29 octobre au 17 novembre 2017

De Luang Prabang, patrimoine mondial de l’humanité, ancienne capitale du royaume du Laos, aux temples Khmers d’Angkor au Cambodge, l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie aussi inscrit au patrimoine mondial de l’humanité.

Jours au Laos

étapes cyclistes

Km en vélo

Arrivée : 29 et 30 octobre, Luang Prabang (altitude 286 m)

Accueil à l’hôtel par un patron francophone, attribution des chambres.
Montage et test des vélos.

Le lendemain (30 octobre) nous visitons Luang Prabang, située au confluent du Mékong et de la Nam Khane. Ville classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, Luang Prabang est un mélange unique d’architecture coloniale française en ruines et de temples aux toits d’or, auxquels répondent les robes ocre rouge des moines et les épices aux tons orangés.
Chaque matin de bonne heure, les moines ayant fait vœu de pauvreté collectent leur repas de la journée, une occasion sympathique de se joindre à la population lors de cette procession qui répond à des règles bien particulières

Visite de la cascade de Kuang Si. Nous nous y rendons en Touk Touk. L’ambiance est excellente et la bonne humeur se matérialise par nos premiers fous-rire !
Ces cascades sont extraordinaires ! Uniques !

 

Etape 1 : 31 octobre, Luang Prabang – Kiew Ka Cham

77KM – D+ 2165 / D- 1082

Sortie groupée de l’hôtel direction sud.
Pendant tout le séjour nous prendrons principalement la route 13, direction sud. Les deux premières étapes présentent le plus grand dénivelé positif. Ce sont aussi deux étapes offrant de jolis paysages avec une route qui serpente dans des montagnes couleur turquoise. Nous traversons des villages de minorités ethniques et des champs sur brûlis livrant les coteaux à nu. De Luang Prabang à Kasi, les paysages de montagne à couper le souffle en font l’une des routes les plus pittoresques de toute l’Asie du sud est.

Km 0 : Départ groupé de l’hôtel. Les 24 premiers kms ne présentent guère de difficultés avec toutefois quelques côtes.
Km 23 : Entrée de Xieng Ngeun, regroupement. Puis direction Van Vieng et Vientiane.
C’est aussi le début d’une première ascension qui va nous mener de 320 à 1050 m d’altitude au km 40.
Nous descendons ensuite jusqu’au km 55, altitude 365 m.
Km 55 : Pont sur la rivière Nam Ming. C’est aussi dans ce village que l’on déjeune dans une petite gargote.
Après le repas, on reprend par une ascension qui va nous mener à 1425m d’altitude au km 75, peu avant notre arrivée.
Village de KiewKaCham peuplé par l’ethnie Hmong.
Les Hmong, Mong ou H’Mong sont des peuples d’Asie originaire des régions montagneuses du sud de la Chine (principalement la province du Guizhou), ainsi qu’au nord du Viêt Nam et du Laos.
Logement en guesthouses assez sommaires, mais les douches chaudes, le repas et le partage avec les habitants compensent largement ce léger inconfort.

 

Etape 2 : 01 novembre, Kiew Ka Cham – Kasi

95KM D+ 1782 / D- 2754m

Paysages montagneux semblables à la veille. Nous croisons de nombreux villages pittoresques où les enfants viennent à notre rencontre en criant Sabaidee (bonjour)

Déjeuner au village de Phou Khoun, croisement avec la route 4 vers la plaine des jarres. Le village a une vue imprenable sur les vallées profondes, et est le principal marché pour les personnes vivant dans des régions isolées
Km 57 : Traversée de la rivière Nam Ming.
Vieng Kham, le village offre de bonnes vues à l’ouest sur l’un des sommets magnifiques du Laos – un gigantesque rocher solitaire 2097 mètres qui se dresse comme une dent
géante sur les plaines qui l’entourent. Vieng Kham offre la première vue sur ce sommet à couper le souffle et son compagnon plus lointain, qui se dresse à 2089m tout aussi impressionnant. Juste au-delà du deuxième pic, hors de la vue, est le Mékong, et au-delà les montagnes lointaines de Sayaboury. Au sud de Vieng Kham, la longue et sinueuse descente vers Kasi, offre des opportunités de prendre des photos de cette montagne inoubliable

Arrivée à Kasi dans la vallée de la rivière Nam Lik. attrayante entourée de rizières et collines basses, avec le karst occasionnels ajoutant une touche d’exotisme à un joli paysage.

 

Etape 3 : 02 novembre, Kasi – Van Vieng

59KM D+ 735 m / D- 904 m

Le paysage rappelle celui de la baie d’Halong, avec des collines karstiques qui surgissent des rizières.

Km 58 : Nous quittons la route 13 pour entrer dans Van Vieng.
Vang Vieng est une petite ville du Laos, sur les bords de la Nam Song (affluent de la Nam Lik, elle-même sous-affluent du Mékong). Si ce petit village perdu du Laos est devenu si populaire, ce n’est pas pour des raisons culturelles, mais parce qu’ici alcool et opium étaient disponibles partout. C’était le lieu de tous les excès. Aujourd’hui tout ça, c’est terminé. Voyant que la situation commençait à déraper les autorités ont sévi. Le cadre naturel constitué de montagnes karstiques percées de grottes naturelles et la proximité de la capitale font de cette ville un élément important des programmes de développement touristique du pays.

 

Etape 4 : 03 novembre, Van Vieng – Thalat

98KM D+ 923 m / D- 980

Nous continuons la route 13 dans des paysages moins spectaculaires

Km 98 : Thalat, (altitude 181m) peu avant la traversée de la rivière Nam Lik (ici aussi baptisée Nam Ngum du nom du lac artificiel crée par le barrage pour une station hydroélectrique qui alimente Vientiane)

 

Etape 5 : 04 novembre, Thalat – Vientiane

91KM D+ 460 m/ D- 472 m

Nous arrivons dans la capitale !

Surprise avec un parc automobile de très bonne facture ! les 4/4 tous plus beaux les uns que les autres côtoient les pick-up extravagants. Nous rencontrons Jean-philippe, français installé depuis 12 ans à Vientiane. Il se propose de nous servir de guide le lendemain.

 

05 novembre, visite de Vientiane

Vientiane, la capitale du Laos, est une petite ville tranquille qui longe le Fleuve Mékong, qui marque la frontière avec la Thaïlande. C’est aussi une ville ayant une influence thaïlandaise et Française.

Jean-philippe est un guide fabuleux qui aime le Laos et parle couramment le laotien.
Les points forts sont les temples Haw Pha Kaeo un des plus beaux temples dans la ville de Vientiane, entouré de jardins et Wat Saket, le plus vieux temple de Vientiane, la seule chose qui ait survécu à l’invasion du Royaume de Siam.

Nous dînons dans un restaurant Français , retrouvons le goût des pommes de terre et du bœuf …

Au sortir de notre repas, un salon de massage , encore ouvert, nous tend les bras.
Une dizaine d’entre nous confie son corps aux mains expertes et réparatrices.

 

Etape 6 : 06 novembre, Vientiane – Paksan

145KM : D+ 698m / D- 707m

Aujourd’hui nous suivons principalement la direction Est à proximité du Mékong qui marque la frontière avec la Thaïlande. Beaucoup de rizières où se détachent les gens avec leurs typiques chapeaux coniques en osier travaillant sans relâche dans une eau boueuse sous le soleil. Maisons simples en osier dégrossi sur pilotis avec toits en tôle ondulées.

 

Etape 7 : 07 novembre, Paksan – Namsanam village

133KM- D+ 1310m / D- 1303m

Nous continuons la route 13 direction Est mais qui prend une inclinaison plus au Sud à partir de Pakkading au Km 45.
Les villages paraissent maintenant plus basiques, comme abandonnés jusqu’au moment où retentissent à nouveau les « sabaidee » des enfants. Nous quittons la relative monotonie de la route 13 au km 90 pour suivre la route 8 direction Est vers la frontière du Vietnam, une route beaucoup plus montagneuse pour une boucle magnifique qui nous ramènera sur la route 13 à Thakek

 

Etape 8 : 08 novembre, Namsaman village – Lak Sao

60KM- D+ 942m / D- 523m

Une plus courte étape direction Est vers Lak Sao à 32km de la frontière vietnamienne dans une zone karstique montagneuse qui recèle de grottes, forêts.

 

Etape 9 : 09 novembre, Lak Sao – Thakhek

148KM – D+ 1392m/ D- 1772m

Nous longeons le lac artificiel de Nam Theun, créé à la construction du barrage du même nom par la principale société française d’électricité a immergé des dizaines de milliers d’arbres – sans compter les villages… – sur des terres vallonnées. Ainsi, le paysage offre un spectacle un peu particulier, à la fois mortuaire et sublime, avec une alternance de troncs d’arbres immergés dans une eau calme et miroitante et de petites îles verdoyantes. Nous achevons la boucle avec une route qui slalome entre les montagnes karstiques
pleine de petits trésors, des caves, des rivières, des points de vue, …

 

Etape 10 : 10 novembre, Thakhek – Seno

100KM, D+ 312 m / D- 259 m

Nous délaissons cette fois la route 13 pour privilégier une route pittoresque le long du Mékong. Nous passons beaucoup de villages traditionnels aux maisons en bois sur pilotis.`

 

Etape 11 : 11 novembre, Seno – Phuong Savan

113KM, D+ 662m / D- 689m

Nous suivons la route 13 plus vallonnée toute la journée direction Sud.

 

Etape 12 : 12 novembre, Phuong Savan – Pakse

121KM, D+ 363m / D- 434m

Toujours la route 13 plein sud et sans relief pour atteindre Pakse et profiter d’une journée de visite

 

13 novembre, Paksé : Plateau des Bolavens

Paksé ou Pakxé , « Embouchure de la rivière » est la capitale de la Province de Champassak au Laos. C’est la capitale du Sud, l’une des villes les plus importantes en terme économique. En 2010, elle comptait environ 77 000 habitants

Visite du plateau des Bolavens avec ses champs de café et de thé, ses magnifiques cascades, ses tribus à caractère ethnique.
À 1 200 m d’altitude, le plateau des Bolavens au climat modéré, est célèbre pour ses plantations de thé, de café, d’hévéas et de bananiers ainsi que ses pittoresques villages. Les Bolavens sont parcourus de rivières qui donnent naissance à de magnifiques chutes d’eau (Tat Lo et Tat Pasuan notamment).

 

14 novembre, Paksé – Don Khone

Transfert en voiture en deux jours jusque Siem Reap et ses sites d’Angkor, le point d’orgue du voyage.

Premier jour de Pakse à Si Phan Don, le nom lao pour les 4000 îles (il faut sans doute compter le moindre petit arbuste sur 30cm de terre comme une île pour atteindre ce nombre).

Véritable havre de paix situé à l’extrémité Sud du Laos, cet archipel est composé de petites îles paisibles perdues au cœur du Mékong. Les îles Don Det, Don Khong et Don Khone sont les trois plus visitées alors que la majorité restante est encore sauvage et inhabitée.
Don Khone est l’île qui se situe le plus au sud de l’archipel; elle est directement reliée à Don Det par un vieux pont français. L’île mesure 5km de long pour 3km de large, ce qui la rend facilement accessible et visitable à pied ou à vélo.

 

15 novembre 2017 Don Khone – Siem Reap

Deuxième journée du transfert de Don Khone à Siem Reap. Nous rejoignons Siem Reap, par une nouvelle route asphaltée

 

16 et 17 novembre 2017 Siem Reap

Visite des fantastiques temples d’Angkor, capitale impériale et religieuse de l’ancien empire Khmer du IXe au XVe siècle et ensuite abandonnée à la jungle pendant de long siècles.
Angkor est l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie du Sud-Est. S’étendant sur quelques 400 km2 couverts en partie par la forêt, le parc archéologique d’Angkor recèle les admirables vestiges comme le célèbre temple d’Angkor Vat et, à Angkor Thom, le temple du Bayon orné d’innombrables sculptures.

Et si vous partiez à votre tour ?

Consultez nos prochains voyages et préparez vous à rêver en vélo !

Corse

Du 30 septembre au 7 octobre
A partir de 1300 € / stagiaire
8 jours / 7 nuits
Séjour en pension complète

Guadeloupe

Du 1er au 9 décembre 2018
A partir de 2090 € / stagiaire
9 jours / 8 nuits
Hébergement les pieds dans l’eau en pension complète

Cuba

Du 21 novembre au 5 décembre 2018
A partir de 2300 € / personne
15 jours / 14 nuits
Séjour itinérant en pension complète